Épisiotomie, déchirures ou éraillures : comment se soulager ?

Les douleurs du post-partum : épisiotomie, déchirure et éraillure.
Soulager et soigner ces maux post-accouchement.
Photo de John Tekeridis sur Pexels.com

L’accouchement est terminé ! Bébé est là. Félicitations à toi : la grande aventure commence ! L’heure est maintenant au bilan : épisiotomie, déchirure naturelle ou bien éraillure ? Quelles différences et comment faciliter la guérison ?

L’épisiotomie est une intervention chirurgicale qui consiste à réaliser une incision du périnée afin d’éviter une déchirure, elle permet d’agrandir l’espace permettant le passage du bébé et accélère la fin de l’accouchement. La déchirure est naturelle et se produit au cours de l’expulsion du bébé, elle peut nécessiter des points ou non. Il existe différents grades de déchirures (4) et types (périnéale, cervicale, vaginale et vulvaire). Finalement, une éraillure est une légère déchirure superficielle (peau éraflée) qui ne nécessite pas de points.

Que faire en cas de douleur à la miction (pipi) survenant à la suite d’une épisiotomie, déchirure ou éraillure ?

Verser de l’eau tiède sur la zone périanale avant, pendant et après la miction. Ne pas utiliser de papier toilette (qui s’accroche au point), pour sécher, tapoter légèrement avec un gant de toilette ou un linge doux.

Boire beaucoup d’eau afin de diluer la concentration de l’urine ce qui diminuera la sensation de brûlure.

Comment faciliter la convalescence ?

Appliquer du chaud ou du froid sur la zone périanale (mais jamais en contact direct avec la muqueuse). Pour le froid, tu peux utiliser des glaçons dans un gant de toilette ou alors des poches de gel à mettre au congélateur 30 minutes. Un petit linge ou une compresse doit être positionné entre la poche et la peau. Si tu préfères appliquer du chaud, les poches de gel fonctionnent également (10 à 30 secondes au micro-ondes). J’ai pris ces poches de gel, si ça t’intéresse.

Appliquer une compresse imbibée d’eau florale (ou hydrolat) d’hamamélis sur la zone périanale et laisser reposer. L’hamamélis a des propriétés astringentes, vasoconstrictrices et anti-inflammatoires. Pour renforcer l’effet apaisant, mettre les compresses imbibées d’hamamélis au congélateur un peu avant de les appliquer.

Une fois que la cicatrisation est terminée, tu peux de nouveau utiliser un gel pour la toilette intime prévu à cet effet.

Pour les mamans allaitantes, il est possible d’utiliser le lait maternel (aux vertus cicatrisantes et plein d’anticorps) sur les petites plaies qui tardent à cicatriser.

Comment soulager la douleur ?

En cas de douleur modérée, tu peux utiliser du Doliprane en suivant les posologies classiques. Tu peux également utiliser de l’homéopathie, pour la douleur : ARNICA MONTANA 9CH, pour calmer les œdèmes tu peux utiliser APIS 9CH, et finalement pour faciliter la cicatrisation, il existe STAPHYSAGRIA 9CH. Dans le cas de douleurs persistantes et très inconfortables : tu peux demander à ton médecin l’aide d’une crème anesthésique.

Trousseau bébé

Comment calmer les douleurs en position assise ?

L’utilisation de la bouée de manière épisodique permet de soulager temporairement la position assise. On recommande cependant de privilégier son utilisation principalement dans le cas d’hémorroïdes ou déchirure très importante, et de ne pas en abuser.

Que faire une fois la cicatrisation de l’épisiotomie ou de la déchirure terminée ?

Une fois que la cicatrisation est faite, il est possible de masser les cicatrices avec la crème Rescue ou bien d’appliquer un cataplasme d’argile verte (eau + poudre d’argile verte sous forme de pâte malléable à appliquer sur la zone) pour soulager encore davantage.

Si des douleurs lancinantes persistent malgré la cicatrisation terminée, il est conseillé d’aller voir un ostéopathe.

Quelles sont les pratiques à éviter ?

Auparavant conseillé, il est maintenant déconseillé de sécher la suture avec un sèche-cheveux. Cela a pour conséquence de rendre la cicatrisation plus compliquée et lente.

Important

Pour terminer, si des douleurs violentes se font ressentir et/ou excèdent quelques semaines et/ou sont croissantes : il faut consulter un spécialiste. De même, dans le cas d’une montée de fièvre et/ou qu’une odeur forte et désagréable se dégage de la plaie et/ou des pertes de couleurs ou abondances inhabituelles : il faut consulter un spécialiste.

🌼 | N’oublie pas de rejoindre ma page Facebook et mon compte Pinterest pour découvrir de nouveaux articles sur la grossesse, l’accouchement, l’allaitement ou le post-partum |🌼

Pour ne rater aucune actus, Abonne-toi en renseignant ton email ci-dessous:

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Sources

Episio.info

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=hamamelis_ps

Lithothérapie, spiritualité et grossesse

Cela fait un moment que j’y pense et ça y est j’ai sauté le pas. En cette fin de deuxième grossesse, et à l’occasion de mon anniversaire, je me suis offert mon premier bracelet en pierres. Oui mais pas n’importe quelles pierres ! J’ai choisi un ‘cocktail’ de 7 pierres pour les jeunes mamans, idéal à l’arrivée de bébé. … Lire la suite Lithothérapie, spiritualité et grossesse

Suivi grossesse : plutôt sage-femme ou gynécologue ? Partie I

Quels sont les avantages et les inconvénients des deux suivis ? Quelles sont les principales différences entre une sage-femme et un gynécologue ? Ce sont deux approches assez différentes de la grossesse, l’une est plus médicalisée et l’autre souvent perçue comme « plus humaine ». … Lire la suite Suivi grossesse : plutôt sage-femme ou gynécologue ? Partie I

7 astuces pour préparer l’aîné(e) à l’arrivée du bébé

La famille va s’agrandir ! Vous étiez 3 et dans quelques mois vous serez 4. La grossesse avance bien, il est dès à présent venu le moment d’annoncer au « grand » ou à la « grande » qu’il ne sera plus le seul enfant de papa et maman. Un bébé est en route. L’équipe s’agrandit et il ou elle sera sous peu promut grand frère ou grande sœur. … Lire la suite 7 astuces pour préparer l’aîné(e) à l’arrivée du bébé

Top 15 pour lutter contre la constipation de la grossesse et du post-partum

Ton transit se ralentit, tu as des ballonnements, des douleurs abdominales … C’est normal, il est très fréquent de souffrir de constipation passagère pendant la grossesse et après avoir accouché. Souvent bénigne, la constipation est malgré tout très incommodante et gâche la vie de la femme enceinte et jeune maman. … Lire la suite Top 15 pour lutter contre la constipation de la grossesse et du post-partum

Top 25 des choses à faire pour préparer l’arrivée de bébé !

Moins de 3 mois avant l’arrivée de ton petit prince ou de ta princesse, c’est le moment d’avancer un peu plus dans les préparatifs et de s’organiser pour la suite ! Voici 25 idées de choses à faire pour se préparer au mieux pour ce grand moment ! … Lire la suite Top 25 des choses à faire pour préparer l’arrivée de bébé !

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.


Laisser un commentaire